Seule au bord d’un sentier, entre deux hauts rochers, elle surveillait, en face d’elle, un plateau


. . Parlez, au nom du ciel! s’ecria dona Maria en s’approchant de son beau-frere; n’est-ce pas que je ne me suis pas trompee? Que don Jaime a bien dit la verite, que j’ai un fils enfin! Et que ce fils est le frere jumeau de ma bien-aimee Carmen.

Ici, jugeant qu’il etait temps d’attaquer la question pour laquelle il etait venu, il s’arreta et, clignant de l’oeil: –Et puis. Et j’en ai assez, moi Maurin, des electeurs qui se vendent dans l’idee d’obtenir du candidat (qui se fichera d’eux, une fois depute) des places de facteur rural ou d’ouvriers dans l’arsenal de Toulon! ca n’a ni fierte, ni coeur,–tous ces bougres-la, ces electeurs-la et les elus de cette tournure. Il avait passe la nuit a Pignans. . Oh! Oui, repondit-elle doucement, et toi? –Moi, aussi. Et, dit le prefet, que penserent les entrepreneurs de la conduite de leurs braves macons? –L’entrepreneur, etant du pays, trouva la chose naturelle, mais mon ami Larroi, le Lyonnais, declara qu’il n’acceptait pas cette facon de travailler, vu que si cela se renouvelait, sa villa ne serait pas construite avant dix ans (ce qui prouve que l’exageration n’est pas dans le caractere des seuls Meridionaux!)–et il exigea assez sottement que le maitre-macon lui envoyat d’autres ouvriers. VIII Longchamps, le matin. . Et en quoi? dit Caboufigue.

La, d’un air d’indifference, avec des ricanements, il dit, entre deux bouffees de cigare: –Tu sais, ma chere, c’est absolument ridicule, et je tiens a te dire une fois pour toutes que c’est de ta faute. Bon voyage! continua don Andres, et surtout prenez garde aux mauvaises rencontres; les cuadrillas de JuArez commencent a roder aux environs, d’apres ce que j’ai entendu dire. Le ranchero se troubla.

Il leur fallait gagner en toute hate la chapelle ou ils arriverent vers midi.

Dominique cessa un instant ses frictions et il se frappa le front comme si une pensee subite venait tout a coup de surgir dans son cerveau. Monsieur, dit le prefet, du ton d’un Bonaparte menacant (ce ton-la est celui de tous les democrates francais des qu’ils sont fonctionnaires), monsieur, je n’admets pas d’excuses.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.