Quels moyens employa don antonio pour decouvrir la retraite de dona dolores, nous ne saurions le


J’en vaux la peine. Allons faire chez l’ermite notre repas de midi; nous aurons la une table et une chaise, et du cafe bien chaud. ca te gate l’esprit et l’estomac; prends-y garde. Le comte et son guide se frayerent assez difficilement un passage a travers la foule, jusqu’a la prison, devant laquelle veillaient de nombreux factionnaires. Je suis M. Sa chemise bleue, ouverte en triangle, laissait voir sa poitrine presque noire. La belle fille riait, pres de Maurin, qui, de facon a etre entendu d’elle, dit a voix basse au patron de l’auberge: –Trois lapins et deux lievres, ma chasse d’aujourd’hui, sont a l’endroit que tu sais; vends-les pour mon compte et pour le mieux; personne n’a besoin de savoir mes affaires.

.

A quelque heure qu’il vous plaise de venir, monsieur, je serai toujours charme de vous recevoir, repondit l’ambassadeur. Ou est la verite, je vous le demande? –Dans tout, vous dis-je; la vie ne se trompe pas. J’ai vu le plan.

Cependant don Andres etait toujours sans connaissance. C’est-a-dire de le guerir? –C’est ainsi que je l’entends. J’ai la preuve de ma vaillance. Tous deux se mirent a l’oeuvre. Arrive a la consigne, Gustave s’explore les poches: un decime est exigible pour solder le depot de sa valise qu’ils firent Leon et lui, avant les ripailles, se trouvant deja souls. Les foules sont laches. Tenez, j’ai vu ici, pas plus tard que l’autre jour, une compagnie de chasseurs qui, au dessert, jouaient a imiter une chasse: ve! ve! lou lapin! ve! ve! la lievre! ve! les perdreaux! Et chacun sur la bete annoncee tirait, selon ses munitions, un coup seul, pan! ou un coup double pan! pan! ou deux coups doubles pan! pan! pan! pan!. . L’aventurier le regarda fixement. Pour gentille, elle l’etait, Madame Blanche de Lorn. Qu’y a-t-il, ma belle petite? demanda-t-il. Paies-tu quelque chose au buffet? Elle prend son bras.

Oui, oui, general, et il n’y a pas longtemps encore, si vous aviez consenti a eloigner certaines personnes que je ne nommerai pas, tout se serait arrange a l’amiable.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.